Le costume féminin
Article mis en ligne le 3 janvier 2006
dernière modification le 21 mars 2006

par Henri PERROCHEAU
logo imprimer

Le costume féminin est à cette époque toujours très sombre. Seules les plus jeunes portent des chemisiers blancs. Les vetements sont souvent en draps de laine, parfois teintés, tissés et cousus à la main. La jupe est ample et froncée, un caraco doublé de coton. Les vêtements de fêtes sont dans des matières plus soyeuses.

Les dessous

Les bas tricotés en coton (aujourd’hui colants épais)
La culotte grande culotte arrivant presque aux genoux.C’est la célèbre culotte fendue, appelée aussi « pisse-vite » dans certaines régions, chez nous « pisse-debout ». Elle est ouverte entre les jambes et nouée au dos par un cordonnet coulissant à la taille. Dans le groupe, toutes les femmes ont cousues les culottes.
Jupon long à volants superposés et bordés de dentelle.

Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.35