La ronde du tapis
Article mis en ligne le 3 janvier 2006
dernière modification le 21 mars 2006

par henri Perrocheau
logo imprimer

Elle se faisait surtout la veille des noces quand la décoration des granges était terminée et aussi le "dimanche des roses". Tout le monde entonnait la chanson de "Pierre mon beau Pierre" et sur ce rythme, avec éventuellement la musique, les garçons et les filles formaient une ronde. Pour commencer la danse, le marié prenait un sac de jute, se mettait au milieu de la ronde, et quand les paroles de la chanson le lui indiquaient, il tendait le tapis à une jeune fille de la ronde pour l’emmener au milieu afin de pouvoir la "bisei" (l’embrasser) sans que personne n’y trouve rien à redire. En effet, au début du XXe siècle, les moeurs ne permettaient pas aux garçons et aux filles de s’embrasser publiquement, mais cette ronde du tapis était une occasion pour le faire.

Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.35